La réputation, essentielle à la délivrabilité

Avant d’attribuer les messages aux destinataires, les FAI/services de messagerie, routeurs et filtres anti-spam attribuent et/ou consultent la réputation de l’IP/domaine utilisé qui souhaite délivrer une campagne emailing.

Celle-ci est ensuite exploitée pour guider leur choix dans la délivrabilité, la mise en spam ou la retenue de la réception.

Cette réputation est un indice de confiance qui se construit envoi après envoi, principalement basée sur la qualité de la liste d’adresses utilisée, le contenu, l’infrastructure technnique et l’engagement issu des précédents envois. Il s’agit d’un élément extrêmement important pour une bonne délivrabilité, et certains éléments comme la répétition de bounces, la mise en spam ou l’utilisation d’adresses spam-trap s’avéreront nocifs et terniront votre réputation. Notez que plus vos envois seronts volumiques et fréquents, plus vos petits défauts du départ auront tendance à peser sur votre notation.

Utilisez des adresses “qui répondent”

Si une ou plusieurs adresses sont temporairement ou définitivement inaccessibles, vos taux de bounce augmenteront. Une collecte d’adresse en double opt-in aurait permis de prévenir en partie ce type de problème.

Un bon gestionnaire de liste nettoiera automatiquement votre liste de diffusion en fonction de ce type de retours. Comme vous n’avez aucune raison à envoyer un e-mail à une adresse qui n’existe plus, un logiciel comme SimpleMail supprimera de lui-même le contact, ce qui contribuera à l’amélioration de la réputation de votre domaine (si vous l’avez configuré) et de notre IP.

Confiez le routage à une solution d’emailing

Choisissez une plateforme d’emailing. Puis posez-vous la question de l’IP utilisée pour votre routage. Doit-elle être mutualisée ou dédiée ?

Utiliser votre propre adresse IP est une bonne chose en soit puisque vos actions influent directement sur la réputation de cette IP, et aucune autre organisation ne peut influer négativement sur votre activité. Si vous êtes soucieux d’optimiser continuellement votre délivrabilité, vous êtes en théorie à l’abris. Mais attention : vos volumes d’envoi ont intérêt à être conséquents et vous devrez nécessairement passer par une étape “d’IP warm-up”. Nous pouvons vous préparer le terrain.

Les IPs mutualisés ne sont pas pour autant à fuir. En tant que solution d’emailing, nous fournissons ces adresses et avons tout intérêt à monitorer, détecter, et prendre les bonnes mesures contre les utilisateurs qui mettraient en danger la pérennité du parc. Nous adressons un soin tout particulier à ces plages d’adresses IPs puisqu’elles sont garants de la délivrabilité et donc du succès de nos utilisateurs et clients.

Connaissez vos scores de réputation

Certains organismes spécialisés dans la lutte contre le spam publient un score de réputation qui leur est propre. Allez tout simplement sur leur site et soumettez-leur l’aadresse IP ou le domaine utilisé pour votre emailing. En publiant ces informations, ils proposent d’aider les services concernés dans leurs choix de filtrage.

Vous n’aurez pas du tout à vous soucier de ces scores en créant un compte sur SimpleMail. Assurer une bonne réputation à nos clients fait partie de notre métier.

Renseignez-vous sur les blacklists

La pire des situations est de passer en liste noire. Il en existe des dizaines, citons par exemple les très répandues SpamCop de Cisco ou encore Barracuda, deux services d’information sur le spam. Leur métier consiste à détecter, parmi toutes les adresses IP, les comportement anormaux qui s’apparenteraient à du spam. Leurs algorithmes sont très complexes et leurs méthodes de plus en plus évoluées.

Notez par exemple la notion de spam-trap, qui consiste à laisser des adresses e-mail sur le Web, dans l’attente qu’un spammeur la découvre avec l’un de ses robots, et l’utilise. Ce type de comportement mène très vite à du blacklisting, sans concession.

Les autres pans de la delivrabilité

En plus de votre réputation (qui est de plus en plus importante), d’autres choses rentrent en compte dans votre capacité à délivrer :

  • Authentifiez-vous pour gagner en transparence et confiance vis-à-vis des organismes anti-spam.
  • Optimisez votre contenu et évitez les erreurs basiques propres à l’emailing.
  • Créez correctement et entretenez vos listes de diffusion pour montrer votre sérieux et votre engagement.

Mon Titre

Mon message

loading...