Opt-in : avez-vous demandé l'autorisation à vos abonnés ?

Définition

L’opt-in est une notion marketing selon laquelle vous avez expressément demandé la permission à vos abonnés pour les inscrire à une liste de diffusion. Cela se manifeste généralement par une case à cocher ou bien un formulaire dédié à la collecte d’adresses. Si c’est le cas, cela doit se faire de manière claire pour l’internaute, ne tentez jamais d’obtenir leur adresse de manière frauduleuse. En France, il s’agit d’une obligation légale inscrite dans le code des postes et des communications électroniques.

Une tolérance est donnée aux entreprises évoluant sur un marché B2B. Il n’est pas forcément mal vu de prospecter auprès d’autres entreprises qui n’ont pas donné leur autorisation. Si vous faites ce choix, redoublez d’effort sur la qualité du contenu et de ce que vous avez à leur proposer ! Vous risquez gros en termes de délivrabilité et d’image à envoyer massivement des emails qui n’ont pas d’intérêt pour les destinataires. Avant l’envoi, demandez-vous toujours comment va être interpreté votre message.

Dans le B2C, aucune excuse, il est proscrit de ne pas collecter préalablement la permission des internautes.

Quel intérêt ai-je à faire de l’opt-in ?

Au delà de la loi, vous devez absolument vous diriger vers cette méthode de collecte. D’un point de vue marketing, plusieurs avantages se présentent à vous :

  • Les souscripteurs ont accepté de recevoir vos communications : vous pouvez dès lors vous attendre à un meilleur engagement de leur part (meilleur taux d’ouverture, moins de mises en spam, etc.).
  • Vous obtenez du coup une meilleure réputation pour votre domaine et/ou votre IP : super pour votre délivrabilité.
  • Votre image reste intacte, vous ne serez pas identifié comme une marque aux techniques commerciales agressives.
  • Votre liste de diffusion est initialement “propre”, ce qui n’est pas négligeable pour l’entretien et la recherche de performances sur vos prochaines campagnes.

Rappelez-vous que recruter des adresses en opt-in est primordial. Avoir une bonne liste revient à respecter ses abonnés. Et respecter vos abonnés sur toute la ligne améliorera votre délivrabilité.

Vers du double opt-in ?

Cette notion signifie que vous avez non seulement demandé l’autorisation de vos abonnés à apparaître sur vos listes de diffusion, mais qu’ils confirment ce choix en réalisant une action depuis un e-mail envoyé dans la foulée.

Certains penseront qu’il s’agit d’une stratégie inutile, et que l’on y perd potentiellement une part d’abonnés. En réalité, cette part est toute relative, et la méthode du double opt-in a ses avantages. Vous devez la considérer et voir si elle s’applique à votre activité.

Opt-out : une technique à bannir

Certaines sociétés font le choix d’inscrire par défaut les utilisateurs à une liste de diffusion (bien souvent dès l’inscription au service). Par le passé assez répandue chez les e-commerçants, cette technique tend bien heureusement à disparaître. Elle est illégale, et très mal vue quand il s’agit de particuliers.

Collecter des adresses e-mail

“Comment faire pour accroître mon nombre de contacts ?”. C’est la question qui revient souvent. Il n’y a évidemment pas de réponse toute prête puisqu’elle dépendera de votre activité, de vos opportunités, de votre présence physique et/ou sur Internet.

Toutefois, des méthodes sont connues pour bien fonctionner, sont généralement peu coûteuses et sont activables dès maintenant. Nous dressons des pistes de réflexion avec quelques exemples ici. Mais votre meilleur atout sur ce type de problématique est votre créativité et la connaissance de vos clients. Comment les atteindre, capter leur intérêt et “les mettre dans la boucle” ?

Après l’opt-in : d’autres choses à savoir sur vos mailing lists

Une fois que vos listes de diffusion sont collectées en opt-in et que vous avez éventuellement mis en place une stratégie pour en collecter davantage, pensez aux points suivants :

  • Segmentez votre base de contacts, d’abord sur des dimensions personnelles (âge, sexe, domaine d’activité, etc.) puis sur des dimensions comportementales (utilisateurs actifs, intéressés par une catégorie de produits, ). Dites-vous que vos communications n’auront pas toujours de l’intérêt pour tout le monde, ciblez les bonnes personnes.
  • Adaptez vos messages pour augmenter l’engagement de vos abonnés à travers des métriques comme le taux d’ouverture/clic, les liens cliqués, le taux de désabonnement/spam, etc.

Ces méthodes fonctionnent de manière vertueuse, améliorez la condition de la qualité originale et l’entretien de votre base, puis celle de la segmentation, et vous obtiendrez d’excellent résultats pour votre délivrabilité.

Mon Titre

Mon message

loading...